Il existe un certain nombre de motifs japonais et chacun d’entre eux dispose de sa propre signification. Fréquemment aperçus sur les kimonos, on les nomme le wagara et ils remontent du VIIIe siècle. De toute manière, ils sont inspirés de la nature et leur symbole est extrêmement fort pour les Japonais.

Les motifs géométriques

Les motifs géométriques constituent les motifs les plus communs des tissus japonais. Il peut s’agir des motifs principaux ou d’un arrière-plan avec un motif plus complexe. Malgré tout, ils font partie des motifs indémodables et certaines d’entre elles remontent à la nuit des temps. Pourtant, ils sont toujours parmi les plus utilisés de notre ère dans la décoration des kimonos japonais modernes. Parmi ces motifs, on reconnaît le :

  • Le Seigaiha : la mer calme, la fortune et la force tranquille
  • L’Asanoha : la croissance, la résistance et la vigueur
  • Le Yagasuri : le porte-bonheur
  • Le Tatewaku : l’élévation de l’esprit
  • Le Kikkô : la longévité

Les motifs floraux

Les fleurs tiennent une place importante dans la culture japonaise et chacune d’elles dispose de sa propre signification. Cela varie en fonction d’une apparence et des caractéristiques de l’autre. En effet, chacune d’elles influe chaque symbole japonais, le bienfait ainsi que les émotions. D’ailleurs, une expression japonaise Hanakotoba existe, signifiant le “langage des fleurs“. Vous pouvez trouver ici des kimonos avec des motifs floraux de haute qualité.

Parmi les motifs floraux les plus populaires, on ne cite que le Karakusa qui symbolise la longévité et la prospérité. Le sakura signifie la beauté, la gentillesse et la douceur. Le Kiku indique le rajeunissement et la longévité. Quant au Botan, il caractérise la force protectrice et l’Ume signifie l’élégance, la vigueur, la grâce, la santé, la beauté et le renouvellement.

Les motifs des animaux

Les animaux tiennent une place significative au Japon, en raison de leur existence dans les légendes et les mythes. Certaines d’entre elles disposent d’un caractère symbolique et sacré. Cela s’explique par leur présence dans les motifs traditionnels.

Le Tsuru représente la grue japonaise, symbolisant la bonne fortune et la longévité. Le Koï constitue un poisson, qui symbolise le triomphe, le courage, la stérilité et la persévérance. Le Tombo ou île de la libellule désigne la victoire, le courage et la force. Le Chidori ou le petit échassier est le symbole de la capacité de surmonter les différentes difficultés quotidiennes. Le Kujaku représente l’attention, l’amour, la bonne volonté et l’éducation.

Les motifs de la nature

Comme les animaux et les végétaux, la nature occupe notamment un rang important dans la culture japonaise. Chaque élément dispose d’une signification particulière.

Le Yama ou les montagnes constituent des lieux sacrés et symbolisent la capacité de surmonter les défis quotidiens. Le Kawa où la rivière signifie l’avenir et la continuité. Le Kumo ou le nuage indique la proximité des dieux, le changement et l’espoir. Yukiwa représente la positivité ou la neige, assurant les bonnes récoltes. Le Nami et le Kanagawa ou les vagues déterminent les forces, la crainte et la vénération de la nature.